Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples

Accueil > Activités > Action collective - Tous Migrants Alerte à l’État, à nos représentants, aux (...)

Action collective - Tous Migrants Alerte à l’État, à nos représentants, aux citoyens !

jeudi 9 novembre 2017

Martine Brousse, présidente de "La voix de l’enfant", membre de la Commission Nationale Consultative des Droits de l’Homme, et Marion Doris, juriste auprès de cette association, ont effectué une mission à Calais, dont le compte-rendu a été mis en ligne le 2 novembre :

http://www.lavoixdelenfant.org/actualites/visite-de-terrain-a-calais/?utm_source=ALL+CONTACT+VDE&utm_campaign=e0a4ad2c10-EMAIL_CAMPAIGN_2017_10&utm_medium=email&utm_term=0_bee6e615ef-e0a4ad2c10-427209221

Les conclusions de cette mission démentent nombre d’affirmations lénifiantes diffusées officiellement. On y lit en effet notamment :

La Voix De l’Enfant a pu constater que les conditions de vie des migrants/réfugiés et particulièrement celles des mineurs sont de plus en plus dégradantes, inhumaines et indignes. En effet, l’installation des douches, comme ordonnée par le Conseil de d’Etat, n’était toujours pas effective. Les forces de l’ordre continuaient de brûler les affaires personnelles des migrants/réfugiés (sac de couchage, vêtements, couvertures…) et lançaient des charges avec gaz lacrymogène et flashball. Ces violentes interventions mènent les mineurs à vivre cachés et à errer de site en site, en proie à de nombreux dangers au risque de tomber entre les mains de de réseaux. Depuis le démantèlement de la Jungle les équipes de terrain ont pu relever que le nombre de mineurs grièvement blessés ou décédés pour avoir tenté de passer illégalement de l’autre côté de la Manche avait augmenté.

Autres lieux de comportements indignes vis-à-vis de migrants, mais aussi d’expressions de solidarités : la frontière franco-italienne. On a beaucoup parlé de Vintimille / Menton et de la vallée de la Roya ; ces secteurs étant de plus en plus surveillés et bloqués par la police et la gendarmerie, un nombre croissant de tentatives d’entrée sur le territoire s’effectue dans le Briançonnais (à propos duquel un message a déjà été mis en ligne sur "PST" par Agnès Cluzel le 14 octobre).

Le MRAP participe au collectif "Tous migrants" du Briançonnais : voir communiqué (avec pétition) ci-attaché.
Cette situation a fait l’objet aussi d’un dossier très intéressant et complet dans Médiapart, composé de deux articles (ci-attachés) les 3 et 4 novembre.

Bernadette Hétier et Jean-Pierre Raoult, représentants du MRAP à la CNCDH.

Le communiqué commun :

Les articles de Mediapart

Portfolio