Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples

Accueil > Activités > Communiqué de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) et du Mouvement contre le (...)

Communiqué de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) et du Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples (MRAP) suite à déclaration de la municipalité de Sisteron

dimanche 30 décembre 2018

Le comité régional LDH PACA et le MRAP 06 sont indignés par le vote à l’unanimité d’une motion du conseil municipal, proposée par le maire de Sisteron, Président de l’Association des Maires 04, qui veut "que la France ... arrête d’accueillir la misère du monde".

Outre qu’elle est loin de pratiquer cette vertu, loin derrière l’Allemagne, bien loin derrière les pays du Moyen Orient dont les camps d’accueil chiffrent par millions le nombre de réfugiés, c’est nier la vocation d’accueil de notre République consacrée solennellement dans le préambule de la constitution de 1946 qui s’impose à tous et encore plus à un maire élu précisément de cette République.

Mais surtout c’est oublier que la 6ème puissance économique a les incontestables moyens de recevoir, éduquer, soigner et former, bref d’intégrer, des personnes qui ne demandent qu’à partager notre avenir. "Nous voulons que la France arrête de vivre au-dessus de ses moyens" arguent-ils. Proposent-ils de mettre fin aux coûteuses interventions militaires et géopolitiques de la France hors de ses frontières ? Non, simplement de s’en prendre à ses victimes collatérales !

C’est de toute façon nier toutes les études économiques, quand elles ne sont pas téléguidées par des objectifs racistes de l’extrême droite, qui concluent au solde positif de l’intégration des étrangers dans notre système économique et social.

C’est enfin s’aveugler devant les inquiétudes des démographes quant au ralentissement du renouvellement et au vieillissement de notre population.

En toute hypothèse c’est nier les immenses et futurs bouleversements mondiaux tant écologiques qu’économiques qui vont rendre inéluctables les migrations de masse. Les conseillers municipaux de Sisteron sont-ils prêts à envoyer leurs enfants dans les guerres que les pays européens pourraient déclencher en murant leurs frontières dans un détestable égoïsme ?

La raison, la fraternité que proclame notre République imposent l’accueil et l’intégration de ces étrangers.

Henri Rossi Christian Masson
Délégué régional LDH PACA Président du MRAP 06

form pet message commentaire