Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples

Accueil > Activités > En 1945 et les années qui ont suivi (Extrait de la brochure du comité de (...)

En 1945 et les années qui ont suivi (Extrait de la brochure du comité de Strasbourg du MRAP p. 26 et 27)

mardi 5 mai 2015

Extrait de la brochure du comité de Strasbourg du MRAP p. 26 et 27 :

9 - Répression des peuples colonisés et décolonisation
En 1945 le tribunal de Nuremberg définit pour la première fois la notion de « crime contre l’humanité. » Mais la France pratique souvent, même après 1945, une répression brutale des peuples colonisés aspirant à l’indépendance : violences perpétrées à Madagascar en 1947 (l’insurrection malgache a fait de 11 000 à 90 000 victimes) ; au Cameroun (de 1945 à 1971, les massacres en pays Bamiléké auraient fait environ 400 000 morts) ; en Indochine (la guerre de 1946 à 1954 y a fait 500 000 morts indochinois), en Algérie enfumages de milliers de personnes en 1840, massacres de 1871, massacres de 45 000 hommes à Sétif le 8 mai 1945, guerre de 1954 à 1962 qui a fait environ 350 000 morts algériens.
Avec la décolonisation en Inde en 1947, les empires coloniaux commencent à vaciller.
En 1948, l’ONU adopte la Déclaration universelle des droits de l’homme.
C’est aussi en 1948 la création de l’Etat d’Israël sans création d’un Etat palestinien prévu pourtant par l’ONU. La Naqba (grande catastrophe) se traduit pour les Palestiniens par une expulsion massive, par une vie de réfugiés dans des camps… De parias, des juifs deviennent des colonisateurs.
Le Mouvement contre le Racisme l’Antisémitisme et pour la Paix est créé en 1949.
Les mots antiracisme et antiraciste apparaissent en 1950.