Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples

Accueil > Activités > Heiligenberg après une longue série d’actes antisémites commis ces derniers (...)

Heiligenberg après une longue série d’actes antisémites commis ces derniers temps en Alsace : Le comité du MRAP dénonce ces actes. Il devient urgent de trouver leurs auteurs, de les traduire en justice et de mener un travail constant contre toutes les formes de racisme.

mardi 12 mars 2019

Le comité du MRAP condamne ces actes antisémites qui se répète beaucoup trop souvent en Alsace.
Il importe de trouver leurs auteurs, de les traduire en justice et de mener un travail constant contre toutes les formes de racisme.
Le comité du MRAP y prend sa part dans les débats qu’il organise dans les collèges et lycées, lors de ses réunions publiques comme celle du 19 mars. Nous encourageons toutes les initiatives allant dans ce sens.

Ci-dessous un communiqué de l’AFP du 12 mars  :

Strasbourg, 12 mars 2019 (AFP) - Des inscriptions antisémites sur les murs de la mairie de Heiligenberg (Bas-Rhin) ont été découvertes mardi, dernier événement en date d’une longue série d’actes antisémites commis ces derniers temps en Alsace, a-t-on appris auprès de la mairie.
"Macron, pantin des sémites du Crif", "Alsace aux blancs", pouvait-on lire sur des clichés des tags en question, transmis à l’AFP par la municipalité.
Des croix gammées ont également été peintes en noir sur les murs du foyer municipal, selon ces clichés.
"Les dégradations ont été découvertes ce matin par un employé municipal. Elles ont été commises dans la nuit", a précisé à l’AFP Eddie Witz, secrétaire de mairie à Heiligenberg, confirmant une information du quotidien Les Dernières Nouvelles d’Alsace.
Le maire de cette petite commune de 650 habitants, à l’ouest de Strasbourg, a déposé plainte à la gendarmerie de Molsheim. Des gendarmes sont venus dans la matinée effectuer les premières constatations, a expliqué l’employé de mairie.

L’Alsace a été le terrain récemment de plusieurs actes antisémites : dans le cimetière juif de Quatzenheim, au nord-ouest de Strasbourg, 96 tombes avaient été recouvertes de croix gammées, et celui de Herrlisheim, au nord-est de la ville, avait été souillé de graffitis antisémites le 11 décembre, jour de l’attentat du Marché de Noël de Strasbourg.

Des écrits à caractère antisémite ont également été découverts début mars devant une école de Strasbourg et des croix gammées sur les murs d’une ancienne synagogue de Mommenheim (Bas-Rhin).