Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples

Accueil > Activités > Histoires d’une nation ce mardi à 21h sur France 2

Histoires d’une nation ce mardi à 21h sur France 2

dimanche 30 septembre 2018

Histoire d’une nation : un document à utiliser sans modération !

Le MRAP salue l’exceptionnelle qualité de l’émission "histoire d’une nation" diffusé le 25 septembre par France 2.

Alors que certains médias saturent l’opinion publique d’idées fausses ou sommaires concernant les phénomènes migratoires, que certains permettent à des Zemmour de distiller leur haine raciste, cette émission honore le service public par sa qualité et son engagement. Elle illustre ce que la télévision peut nous réserver de meilleur tant du de point vue culturel qu’historique.

Une telle émission ne saurait rester confinée dans les limites du petit écran. Tout au contraire, elle devrait devenir un outil pédagogique mis à disposition du Ministère de l’Éducation Nationale et du monde associatif pour le travail éducatif auquel elle se consacre dans le domaine de la citoyenneté.

Devant l’importance et l’actualité de ce sujet, le MRAP propose que ce document soit largement exploité à l’occasion de la journée internationale des migrants, 18 décembre.

Paris, le 1er octobre 2018

Retrouvez cet article sur le site du MRAP.
— 
Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples
43 Boulevard Magenta - 75010 Paris
01.53.38.99.82
Site internet - Facebook - TwitterHistoires d’une nation (3/4),


De Françoise Davisse et Carl Aderhold.

Réalisateur : Yann Coquart,

Diffusion sur France 2 mardi 2 octobre à 21h.


Les « Histoires d’une nation » sont celles de toutes ces générations venues faire leur vie dans un nouveau pays, la France. Elles racontent 150 ans de l’histoire de France, 150 ans qui ont conduit à ce qu’aujourd’hui, un quart de la population française trouve ses racines à l’extérieur du territoire.

Cette formidable série documentaire explore la place des immigrés en France, dans un siècle et demi d’histoire française, de 1870 à 2005. Des ouvriers qui bâtirent la tour Eiffel aux enfants des cités, archives et nombreux témoins dessinent le visage d’une France riche de sa diversité. Une place toujours fragile : au gré des cycles économiques et des tensions politiques, l’accueil oscille sans relâche, comme un métronome, de la bienveillance au rejet, de la protection au bannissement. Les ouvriers italiens ou polonais qui ont bâti la tour Eiffel et le métro parisien à la fin du XIXe, ceux qui ont combattu en 1914 ou les Juifs étrangers réfugiés dans les années 1920 et 1930 se retrouvent, en période de crise, fichés, internés, expulsés. De nombreux combattants étrangers seront pourtant résistants et participeront à la libération de Marseille ou de Paris…

De Michel Drucker à Camélia Jordana, de Ramzy à Estelle Mossely, enfants, petits-enfants, arrière-petits-enfants d’Italiens de Polonais, d’Arméniens, de Russes, d’Algériens, de Marocains, de Cambodgiens ou de Chinois, de juifs étrangers, célèbres ou inconnus, racontent leurs histoires familiales, l’arrivée de leurs aïeux, les réussites et les échecs, les espoirs et les déceptions. La douloureuse conquête de leur place dans leur pays. Le nôtre.

Chronologique, portée par un constant effort pédagogique, la série entrelace avec fluidité de foisonnantes archives et des témoignages qui ancrent le récit dans le présent.