Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples

Accueil > Activités > Il y 75 ans des troupes "françaises" avec une majorité de soldats coloniaux (...)

Il y 75 ans des troupes "françaises" avec une majorité de soldats coloniaux débarquaient en Provence

jeudi 15 août 2019

Extraits de la brochure locale du comité de Strasbourg du MRAP intégralement sur notre site
mrap-strasbourg.org
« Se pencher sur l’histoire et nos mémoires collectives
pour mieux combattre le racisme, la xénophobie, les discriminations et défendre l’égalité des droits »

Les troupes de « la France libre », notamment celles de la 1ère armée et de la Colonne Leclerc parties du Congo Brazzaville, du Cameroun et du Tchad, sont composées de nombreux soldats coloniaux qui joueront un grand rôle dans les combats en Afrique, en Italie, en Provence, dans le massif des Vosges, à Colmar et à Strasbourg.

Les tirailleurs ne sont pas tous sénégalais mais aussi algériens, marocains, tchadiens …
Ils mettent leurs vies en danger ou meurent pour la France, sans avoir les mêmes droits que les autres, ni la même solde.
Ils combattaient pourtant pour « la liberté » et des responsables religieux les avaient convaincus de s’engager en disant que la France menait « une guerre sainte » contre l’Allemagne nazie.

Les soldats de l’Empire forment les deux tiers des forces terrestres françaises libres jusqu’à la fin 1942 : Libanais, Syriens, spahis marocains, tirailleurs sénégalais du Tchad, des Algériens…

Les chefs militaires américains considèrent « l’instruction des noirs insuffisante » pour que ceux-ci servent dans des unités blindées, dont la 2ème DB.

C’est à Alger que se rassemblent 130 000 soldats musulmans et 120 000 Européens avant les débarquements en Italie, en Provence.

« La France libre » avait institué dans les colonies le travail forcé pour obtenir le maximum de ressources pour elle et les alliés, ce qui provoque de la colère. (Réf. L’outre-mer français dans la guerre 39-45. Document du Musée du Général Leclerc à Paris 2011)


Après la guerre certains coloniaux se sont installés en France. D’autres ont assisté à la répression féroce en Algérie après avoir vu des nationaux demander la liberté dans les régions de Sétif et de Guelma le 8 mai 1945.


Un article des DNA d’aujourd’hui :
https://www.dna.fr/actualite/2019/08/15/il-y-a-75-ans-des-troupes-francaises-debarquaient-en-provence?utm_source=direct&utm_medium=newsletter&utm_campaign=la-matinale-sur-dna.fr