Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples

Accueil > Activités > Jet de cocktail molotov dans un squat de Villeurbanne occupé par une (...)

Jet de cocktail molotov dans un squat de Villeurbanne occupé par une centaine de personnes originaires de Roumanie, d’Albanie ... et suites

mardi 12 juillet 2016

Communiqué du MRAP RHONE - 06 84 48 89 72

Jeudi 7 juillet au soir, le squat de l’avenue Mermoz occupé par une centaine de personnes originaires de Roumanie et d’Albanie a pris feu suite à un jet de cocktail molotov. Si personne n’a été blessé, les familles avec une trentaine d’enfants se sont retrouvées à la rue.

Après avoir passé une nuit dans un parc, quelques familles ont rejoint un autre squat occupé depuis plusieurs mois à Villeurbanne.

Dimanche matin, la police est passée à deux reprises pour les expulser, mais ne disposant d’aucune décision de justice, les policiers ont laissé le bâtiment ouvert et sans surveillance.

Les familles sont revenues une troisième fois et, dans la soirée de dimanche, 4 policiers en civil dans une berline blanche sont passés pour les expulser à nouveau.
Selon plusieurs témoins, les policiers auraient arrosé les matelas avec de l’huile de vidange trouvée sur place pour empêcher les familles de revenir dormir. Plusieurs militants ont pu constater sur place les matelas et les pièces souillés par l’huile.

Le MRAP dénonce le harcèlement de policiers qui agissent sans aucune base juridique dans un bâtiment dont le propriétaire attend une décision de justice.
Le MRAP demande l’ouverture immédiate d’une enquête sur les conditions dans lesquelles plusieurs équipages de police sont intervenus dimanche à Villeurbanne et les agissements auxquels ils se sont livrés.
Le MRAP demande l’ouverture immédiate d’une enquête sur les conditions dans lesquelles des individus ont incendié le squat de la rue Mermoz.
Le MRAP se tiendra aux côtés des familles qui souhaitent porter plainte pour faire valoir leurs droits devant la justice.