Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples

Accueil > Activités > LA CRISE DES MIGRANTS UN DRAME SANS FIN ?

LA CRISE DES MIGRANTS UN DRAME SANS FIN ?

jeudi 13 septembre 2018

Pourquoi je parle de la crise des migrants ?
Parce que je constate qu’au Sénégal où se trouve Gamadji tout comme dans toute l’Afrique aucune mesure n’est prise pour arrêter l’exploitation de ce continent, bien au contraire.

La crise des migrants
Le drame de la faim
Du désespoir

Lu dans la presse :

"La mer Méditerranée a été plus mortelle que jamais pour les migrants au cours des premiers mois de 2018.
Plus de 1600 personnes y ont trouvé la mort depuis le début de l’année."

Sans compter ceux qui n’ont pas été repérés, ceux qui sont restés dans le désert ou qui ont disparu en Libye.
On parle de la Libye deux, trois jours chaque année et on retombe dans l’oubli, mais la situation en Libye est toujours la même...

J’ai un journal du Sénégal qui a publié des témoignages de sénégalais qui ont pu échapper à cet enfer :
" On nous tire comme des lapins, on nous frappe, on nous vole tout, on nous jette en prison, on nous vend en tant qu’esclaves... "

L’Europe a donné des milliards à la Turquie pour qu’elle garde les migrants chez eux...On appelle ça comment ? De l’achat ou de la vente ? On critique le régime turc mais on lui refile les migrants...

Des pays, surtout de l’Est sont entrés dans l’union Européenne, ils ont touché des sommes colossales et aujourd’hui ils nous disent les migrants, gardez-les, pas de ça chez nous ! La cacophonie européenne...

Pas un mot nulle part pour prendre les mesures qui arrêteraient cette triste migration sans fin.

Je prends l’exemple du Sénégal

  • la potasse exportée
  • l’or exporté
  • le zircon métal précieux et rare utilisé dans les nouvelles technologies exporté
  • la pêche ruinée par des bateaux-usines étrangers dont les filets interdits ont tout raclé...
    Les pêcheurs locaux des pirogues doivent désormais dormir en haute mer pour ramener un peu de poisson...
  • 500 000 hectares des meilleures terres cultivées par les étrangers. Tout pour l’exportation : primeurs (fraises, haricots, tomates...) du maïs pour des bio carburants de pays riches...
    Les personnels embauchés à la journée et au rendement gagnent 2-3 € par jour...L’argent pour ne pas mourir.
    Mais est-ce nécessaire d’acheter des fraises en janvier chez nous ? Pour favoriser l’exploitation de ces gens et polluer la planète avec les transports ?
    N’avons-nous pas de bonnes fraises locales en mai et juin ?

La France s’est félicitée récemment pour avoir signé un contrat de ventes de lampadaires...Réaction des gens : les lampadaires, ça se mange ?

Les chinois construisent une immense centrale thermique...au charbon qui doit alimenter une grande partie du pays. Le charbon sera transporté par bateaux de Chine au Sénégal en contournant toute l’Afrique par le sud...
Du soleil toute l’année et de l’électricité au charbon...Et polluer les mers.
La COB 21 ne sait pas ce qui se passe dans le monde ? Et tout le monde signe les accords et s’en félicite !

Quand va-t-on arrêter de pressurer l’Afrique jusqu’à la dernière goutte de son sang ?
Quand tous les enfants auront-ils une école à proximité ?
Quand les gens pourront-ils se soigner ?
Quand développera-t-on les formations professionnelles pour avoir accès au travail et gagner dignement sa vie ?
Quand pourront-ils exploiter leur propre terre pour leur compte ?

Quand empêchera-t-on ces charognards qui les exploitent de nuire ? Est-ce cela la mondialisation ?

Nous aurions certainement moins de gens affamés qui se noient et moins de conflits et de guerres.
Mais finalement qui fabrique et qui vend les armes ?
Au moins au Sénégal, nous avons la chance de vivre en paix.

Tout cela ce ne sont que des jérémiades, des plaintes, des regrets et des paroles.
Mais cela ne suffit pas et ne sert pas à grand chose.
Dans notre association nous n’acceptons pas la fatalité.

A GAMADJI NOUS AGISSONS
AGISSEZ AVEC NOUS !

Raymond STIEGLER
Président de l’association Partenariat Scherwiller - Gamadji Saré
Pour avoir des informations régulières : raymond.stiegler chez gmail.com

Portfolio