Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples

Accueil > Activités > Le procureur Larry KRASNER conteste la décision du juge Leon TUCKER (...)

Le procureur Larry KRASNER conteste la décision du juge Leon TUCKER accordant un droit d’appel à Mumia ABU-JAMAL

lundi 28 janvier 2019

Le procureur Larry KRASNER conteste la décision du juge Leon TUCKER accordant un droit d’appel à Mumia ABU-JAMAL
(voir nos infos précédentes sur www.mumiabujamal.com)

Cette annonce du Procureur de Philadelphie, sans autre commentaire, a été faite quelques heures seulement avant l’expiration du délai légal de recours contre la décision du juge.

Dans un communiqué, Maître Judith Ritter, l’avocate de Mumia Abu-Jamal, s’est déclarée « très déçue que le procureur s’oppose à ce que son client puisse enfin plaider devant un tribunal impartial, ce qui a motivé la décision objective du juge en considération du fait que ce droit ne lui a jamais été accordé ».

De son côté, la police, par la voix du président du syndicat des officiers de Philadelphie, a tenu à féliciter le procureur pour cette " bonne décision ". Rappelons que ces derniers mois la police a mené campagne (largement couverte par les médias) aux côtés de la veuve FAULKNER pour que le "tueur de flic reste en prison jusqu’à sa mort".

Élément troublant mais peu médiatisé, quelques jours avant cette contestation, le Bureau du procureur avait déclaré avoir trouvé six boîtes concernant le dossier d’Abu-Jamal dans un local de stockage de ses prédécesseurs. Que contenaient ces boîtes ? Rien d’important selon l’administration du procureur : des documents de police, des bandes magnétiques, des notes de sélection du jury ! Tenant compte que personne d’autre n’a eu accès à ces documents, on est en droit de se poser la question à qui profite le secret de ce qu’ils recèlent.

Décidément, l’affaire Mumia est toujours en éternel rebondissement. Cela dure depuis 37 ans ! Heureusement, la mobilisation internationale sans laquelle il n’y aurait plus d’espoir depuis longtemps répond toujours présente. Pour que cette mauvaise nouvelle ne soit qu’un épisode sans conséquence pour la manifestation de la vérité et la libération de Mumia, la solidarité sous toutes ses formes doit se poursuivre.

Nous appelons les franciliens, comme cela se fait depuis un quart de siècle, à participer au rassemblement qui a lieu chaque premier mercredi du mois à proximité de l’ambassade des États-Unis à Paris. Prochain rendez-vous le mercredi 6 février à 18 heures, place de la Concorde (angle jardin des Tuileries - rue de Rivoli).

COLLECTIF FRANÇAIS "LIBÉRONS MUMIA !"
rassemblant une centaine d’organisations et de collectivités publiques
MEMBRE DE LA COALITION MONDIALE CONTRE LA PEINE DE MORT

Courriel : contact chez mumiabujamal.com
Site Web : www.mumiabujamal.com

form pet message commentaire