Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples

Accueil > Activités > Le rôle des étrangers dans la victoire de 1945

Le rôle des étrangers dans la victoire de 1945

lundi 8 mai 2017

La Seconde Guerre mondiale (extraits de notre brochure locale publiée en septembre 2015 (lecture complète à droite du site) :

Il y a durant la Seconde Guerre mondiale 60 millions de morts (20 millions de Chinois, 20 millions de Soviétiques, 10 M d’Allemands et 10 M d’autres). Les nazis, dans leurs camps de concentration et d’extermination, tuent environ 6 millions de juifs, plus de 200 000 Tziganes victimes du génocide, mais aussi auparavant des sourds et malentendants, des handicapés allemands, des homosexuels, des opposants au régime notamment les communistes.

En France le régime de Vichy, qui collabore avec les nazis, fait connaître massivement les thèses du Comte de Gobineau qui datent de 1850. Tous les antisémites actuels peuvent se plonger dans les écrits de l’époque pour y trouver leur inspiration.

Les juifs, pour reprendre les termes de Hannah Arendt, ont été les parias de l’Europe, considérés comme des « Asiatiques inassimilables ». Il y a eu un consensus antisémite en Europe contre les juifs, considérés comme un obstacle aux rêves fous de pureté « ethnique » ou « raciale ».

Les fascistes et fanatiques japonais qui rêvaient de s’installer en Chine et dans le Pacifique ont commis d’énormes massacres dans ces pays, à l’image de leurs alliés nazis.

Dans cette guerre mondiale, parmi les premiers résistants au nazisme en France, le groupe Manouchian, formé en partie de résistants juifs communistes, est exécuté au Mont Valérien le 21 février 1944. Accusés d’être des « terroristes », ils sont morts pour la France.

Le Conseil National de la Résistance (C.N.R.) qui unit toutes les forces de la Résistance élabore un programme qui fait date par son caractère social.
Le film ci-dessous en retrace l’histoire : http://lesjoursheureux.net/

Les troupes de « la France libre », notamment celles de la 1ère armée et de la Colonne Leclerc parties du Congo Brazzaville, du Cameroun et du Tchad, sont composées de nombreux soldats coloniaux qui joueront un grand rôle dans les combats en Afrique, en Italie, en Provence, dans le massif des Vosges, à Colmar et à Strasbourg. Les tirailleurs ne sont pas tous sénégalais mais aussi algériens, marocains, tchadiens … Ils mettent leurs vies en danger ou meurent pour la France, sans avoir les mêmes droits que les autres, ni la même solde. Ils combattaient pourtant pour « la liberté » et des responsables religieux les avaient convaincus de s’engager en disant que la France menait « une guerre sainte » contre l’Allemagne nazie. Les soldats de l’Empire forment les deux tiers des forces terrestres françaises libres jusqu’à la fin 1942 : Libanais, Syriens, spahis marocains, tirailleurs sénégalais du Tchad, des Algériens…

Les chefs militaires américains considèrent « l’instruction des noirs insuffisante » pour que ceux-ci servent dans des unités blindées, dont la 2ème DB. C’est à Alger que se rassemblent 130 000 soldats musulmans et 120 000 Européens avant les débarquements en Italie, en Provence. « La France libre » avait institué dans les colonies le travail forcé pour obtenir le maximum de ressources pour elle et les alliés, ce qui provoque de la colère. (Réf. L’outre-mer français dans la guerre 39-45. Document du Musée du Général Leclerc à Paris 2011)

Dans la 2ème DB qui participe à la bataille de Normandie, à la libération de Paris, s’illustrent aussi les républicains espagnols dans « La Nueve »
http://vimeo.com/16471657
http://www.fondationmarechaldelattre.fr/armee.htm
http://www.fondation-leclerc.com/228/leclerc-et-ses-hommes/colonne-leclerc-2eme-db/2eme-france-allemagne/extrait-des-notes-1943-robert-lawga.htm

Notons que les sionistes ne jouent qu’un très faible rôle dans la résistance juive au nazisme. Certains négocient avec le IIIème Reich des départs de juifs allemands en Palestine. Et les millions de victimes de l’extermination n’ont rien à voir avec le projet colonial pensé bien avant 1939.

Les Résistances en Alsace :
http://www.crdp-strasbourg.fr/data/histoire/alsace-39-45b/resistances_alsace.php?parent=11

Après la guerre certains coloniaux se sont installés en France. D’autres ont assisté à la répression féroce en Algérie après avoir vu des nationaux demander la liberté dans les régions de Sétif et de Guelma le 8 mai 1945.

Les Etats-Unis sont les grands vainqueurs de cette guerre et établissent leur hégémonie sur de nombreux pays. L’URSS fait de même mais elle a particulièrement souffert durant la guerre à la fois par le nombre de tués et par les destructions sur son sol.