Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples

Accueil > Activités > Salah Hamouri : amplifier la pression auprès des autorités françaises - (...)

Salah Hamouri : amplifier la pression auprès des autorités françaises - Manifestation à Paris le lundi 4 septembre 18h30, Place Stalingrad vers République

samedi 2 septembre 2017

Une délégation a été reçue au Ministère des affaires étrangères ce 31 août lors du rassemblement à l’appel de l’AFPS et de nombreuses organisations du Collectif National pour une Paix Juste et Durable entre Palestiniens et Israéliens, dont le MRAP.

Il faut amplifier la pression pour que le gouvernement français intervienne comme il le fait d’habitude dès qu’un ressortissant français est détenu à l’étranger.

La décision israélienne concernant Salah Hamouri semble avoir été prise fin août (voir le fichier joint en anglais de l’association ADDAMEER). Il serait mis en détention administrative jusqu’au 22 février 2018. Et elle est reconductible !

Voici un modèle de lettre (dont vous pouvez vous inspirer ) à adresser au Président de la République et au ministre des Affaires étrangères (adresses ci-dessous)

Monsieur le Ministre des affaires étrangères,
ou Monsieur le Président de la République,

Je viens d’apprendre l’arrestation de Salah Hamouri par le message de son épouse Elsa Lefort, retranscrit ci-dessous :

"Salah Hamouri a été arrêté cette nuit à notre domicile de Jérusalem-Est par l’armée d’occupation venue en grand nombre le cueillir dans son sommeil.
Comme souvent, les autorités militaires ne donnent aucun motif à cette arrestation et nous n’avons que peu d’informations au sujet de sa détention. Il n’a pu contacter personne.
Nous demandons à la France d’agir avec conviction pour protéger et obtenir la libération de notre concitoyen qui subit une fois de plus l’arbitraire israélien."

L’arrestation de notre concitoyen est inadmissible et insupportable.

Les autorités françaises ne doivent pas laisser passer une telle infamie.
C’est un véritable acharnement contre Salah Hamouri qui a déjà passé plus de 7 ans en prison.

Le tribunal qui se réunissait dimanche 27 août a prolongé la détention de notre compatriote jusqu’à mardi 29 août.

Notre inquiétude est vive.

Rien ne garantit qu’à cette date notre compatriote retrouve la liberté.

Pire encore, il pourrait rejoindre les 6128 prisonniers politiques palestiniens dans les geôles israéliennes, en détention administrative, comme 450 d’entre eux (dont plusieurs député-e-s), c’est-à-dire sans procès ni chef d’inculpation.

Je vous demande d’œuvrer dès aujourd’hui, au nom de la France, pour la libération immédiate de Monsieur Salah Hamouri.

Veuillez agréer, Monsieur, l’expression de ma haute considération.

Voici ci-dessous les adresses auxquelles vous pouvez écrire :

Consulat général de France à Jérusalem en suivant ce lien :

https://jerusalem.consulfrance.org/Contactez-nous-par-mail

Ministère des affaires étrangères à l’adresse suivante :

http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/mentions-legales-infos-pratiques/nous-ecrire/

En remplissant le formulaire avec comme objet « Français de l’étranger »

Présidence de la République

http://www.elysee.fr/ecrire-au-president-de-la-republique/