Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples

Accueil > Activités > Twitter condamné pour absence de modération de la haine « en ligne (...)

Twitter condamné pour absence de modération de la haine « en ligne »

mardi 6 juillet 2021

Le MRAP se réjouit de la décision rendue ce jour en référé par le Président du Tribunal Judiciaire de Paris qui condamne TWITTER, à la demande du MRAP et de plusieurs organisations antiracistes (UEJF, J’ACCUSE, SOS HOMOPHOBIE, SOS RACISME et LICRA), pour absence de modération de la haine « en ligne ». TWITTER devra justifier des moyens matériels et humains qu’il met en œuvre non seulement pour modérer la haine, mais encore plus pour lutter contre l’apologie des Crimes contre l’Humanité, contre l’incitation à la haine raciale, aux violences sexuelles et sexistes ainsi qu’aux atteintes à la dignité humaine.

L’absence de modération de la haine sur la plateforme TWITTER est la plus criante de toutes les plateformes.

La mort de Samuel PATTY, Professeur de la République, les appels au meurtre et à la discrimination, à l’essentialisation, au racisme, à l’homophobie et à l’ostracisme dont TWITTER est devenu le vecteur sans presque aucun frein, ne pouvaient rester sans réponse judiciaire lorsque, comme en l’espèce, la loi française est bafouée.

Sous couvert d’appliquer la législation américaine en France, TWITTER a fondé son modèle économique sur un développement sans aucune entrave efficace aux messages haineux pour réaliser plus de trafic et donc de chiffre d’affaires.

Le MRAP salue la décision courageuse de la justice Républicaine qui remet un peu de respect de la personne humaine dans un domaine, les plateformes Internet, où la violence et la sauvagerie se sont imposées depuis trop longtemps.

Paris, le 6 juillet 2021

Retrouvez ce communiqué de presse sur le site du MRAP
www.mrap.fr