Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples

Accueil > Activités > Un nouvel acte de piraterie israélien commis dans les eaux internationales (...)

Un nouvel acte de piraterie israélien commis dans les eaux internationales en Méditerranée par l’armée israélienne....

dimanche 29 juillet 2018

Message reçue de l’Association France Palestine Solidarité Alsace

Un nouvel acte de piraterie israélien commis dans les eaux internationales en Méditerranée par l’armée israélienne....

les bateaux transportent du matériel médical et des médicaments pour soigner les milliers de blessés victimes de la répression des manifestations de la grande marche (voir ci-joint le bilan humain (au 19 juillet-ONU-Bureau des affaires humanitaires)

La marine israélienne a arraisonné dimanche un bateau au large de la bande de Gaza avec à son bord des militants dénonçant le blocus terrestre et maritime imposé par l’Etat hébreu à cette enclave palestinienne depuis plus d’une décennie, a indiqué l’armée.
Le bateau venait d’Europe "pour violer le blocus naval légal imposé à la bande de Gaza", a ajouté l’armée dans un communiqué, précisant que l’embarcation était acheminée vers le port d’Ashdod dans le sud d’Israël.
Israël, qui a mené trois guerres dans la bande de Gaza contrôlée par les islamistes du Hamas depuis 2008, affirme que le blocus est nécessaire pour empêcher les groupes d’activistes palestiniens de se procurer des armes ou du matériel pouvant être utilisé à des fins militaires.
Le bateau arraisonné "Al-Awda" ("Retour", en arabe) qui battait pavillon norvégien avec 22 personnes à bord selon les militants, a quitté Palerme le 21 juillet.
Un autre bateau, le "Freedom", battant pavillon suédois doit arriver d’ici mardi au large des côtes de Gaza, selon la Coalition de la flottille de la liberté qui a organisé l’opération.
Quatre bateaux ont quitté la Scandinavie à la mi-mai. Ils ont fait escale dans 28 ports mais seuls deux d’entre eux ont atteint Palerme, la dernière escale.
"Notre bateau a été pris en otage par les forces israéliennes", ont lancé sur Twitter les responsables de la Coalition.
Peu avant que "Al-Awda", un bateau de pêche, soit intercepté, les organisateurs ont publié un communiqué affirmant que la marine israélienne avait lancé un avertissement à l’équipage.