Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples

Accueil > Activités > Urgence canicule : un décès à Montpellier dans un bidonville. Quelle y est la (...)

Urgence canicule : un décès à Montpellier dans un bidonville. Quelle y est la situation ? Un communiqué du MRAP de Montpellier

lundi 8 juillet 2019

https://www.midilibre.fr/2019/07/04/mort-dun-homme-dans-un-bidonville-de-montpellier-une-situation-indigne-et-inhumaine,8294276.php

Mrap Lunellois
4 juillet, 12:29 ·

COMMUNIQUE DU MRAP 34 :

C’est avec colère que nous vous adressons ce mail !

Vendredi 28 juin 2019, un homme est décédé sur le bidonville du Zénith 2 (dit de la marbrerie), sur lequel vivent environ 200 personnes depuis 2008, suite à l’accord de la Mairie de Montpellier de prêter ce terrain (qui appartient aujourd’hui à la Métropole).

Les pompiers et la police, appelés par des personnes habitant ce bidonville, sont arrivés sur place et ont découvert l’homme de 75 ans, sans vie, allongé sur son lit, dans sa caravane ; le médecin a dit qu’il avait eu un arrêt cardiaque certainement du à la canicule.

Tout le monde en France sait qu’une canicule sévit sur le pays ; tout le monde ? Pas sûr... ; les habitants des bidonvilles ont ils été prévenus ? Ont ils été informés des conduites à tenir ? Ont ils été aidé à accéder aux pratiques à avoir ? Sur les bidonvilles, les personnes n’ont pas accès aux messages télévisés et radiophoniques ; les voisins pouvant aller voir si tout va bien, n’existent pas.

Une intervention possible auprès des ces personnes, était d’organiser des maraudes spécifiques (sur ces lieux spécifiques) : associations financées dans l’accompagnement des habitants de bidonvilles, associations financées pour l’intervention auprès des personnes vulnérables, mise en place spéciale pour cet épisode caniculaire, passage de la police municipale, des pompiers, d’équipes médicales..
Rien n’a été fait !

Mise à part un don de bouteilles d’eau (quasiment chaude), en nombre insuffisant, distribuée à l’entrée du bidonville, au bord de la route, sans savoir qui en a eu et si tout le monde en a bien eu..., quelle prévention contre les dangers de la chaleur a t’elle été faîte auprès des habitants de bidonvilles ? Explications orales, documents traduits, imagés... les habitants n’ont rien eu !

Se rafraichir plusieurs fois par jour, se doucher, manger suffisamment, boire de l’eau fraîche abondamment, ne pas rester dans la chaleur...les habitants du Zénith 2 ne peuvent même pas se protéger de la canicule ; un seul point d’eau (qu’ils ne boivent pas vue sa qualité) pour tout le bidonville, pas de douche (pas de wc non plus), et ils vivent sans électricité depuis bientôt 7 mois ; celle ci avait été mise à disposition par la Mairie en 2008, et depuis l’incendie de l’armoire principale il y a 7 mois, les travaux entrepris se sont arrêtés, sans se soucier de ceux qui vivent là ; pas d’eau froide, pas de réfrigérateur, pas de ventilateur, pas de cuisson, pas de conservation de la nourriture...
Le service

Des accueils de jour ont été ouverts pour le WE, certes, mais quand on vit sur un bidonville, éloigné de la ville, qu’on ne sait pas lire, ou qu’on ne comprend pas le français, ou qu’on est trop jeune, trop âgé, trop malade pour se déplacer, on a le droit de mourir dans son coin, sans que personne ne s’en soucie ! C’est ce message qui leur est donné aujourd’hui !

Par ce mail, nous, bureau du MRAP de Montpellier, souhaitons que ce décès (et les conditions de vie de ces personnes) soit mis au jour !

MRAP MONTPELLIER <mrap.demontpellier chez gmail.com>