Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples

Accueil > Activités > Voyage au Maroc du Président de la République - Lettre ouverte, conférence de (...)

Voyage au Maroc du Président de la République - Lettre ouverte, conférence de presse et résultats

dimanche 18 juin 2017

Cher(e)s ami(e)s,

La « Lettre ouverte au président de la République, monsieur Emmanuel Macron », dont vous êtes signataire, a été transmise au secrétariat de la Présidence, qui nous a confirmé sa réception, mardi 13 juin 2017, à la veille du voyage de M. Macron au Maroc.
Elle a été publiée dans divers médias – dont voici les liens : « Le Monde », « L’Humanité », « Mediapart », « Maghreb Emergent », « Rif online »… –, et a eu une remarquable diffusion dans les réseaux sociaux, et un impact certain.

En effet, le président Emmanuel Macron a annoncé, lors de sa conférence de presse à Rabat, qu’il a soulevé avec le roi du Maroc la question de la tension actuelle dans le Rif. En revanche, interrogé sur l’arrestation des leaders du mouvement, il a répondu : "Je n’ai pas eu lieu de craindre une volonté de répression », mais "plutôt d’une volonté de répondre dans la durée aux causes profondes" de la contestation.
A ce propos, nous vous informons que le tribunal d’Al-Hoceïma a condamné en première instance, mercredi 14 juin, vingt-cinq manifestants du Rif à 18 mois de prison ferme, et des peines allant de 1 à 6 mois de prison avec sursis ont été infligées à sept personnes (voir article « Rif online »). Quant aux leaders du mouvement emprisonnés, ils ont été transférés à Casablanca avec de graves chefs d’inculpation dont celui d’« atteinte à la sécurité intérieure de l’Etat ».]

Par ailleurs, lors de cette conférence de presse, le sort des réfugiés syriens bloqués à la frontière algéro-marocaine, près de Figuig, n’a pas été évoqué, hélas.

Aussi, nous continuons à exiger :

  • une solution digne et humaine pour les réfugiés syriens bloqués sur la frontière algéro-marocaine ;
  • la libération de tous les prisonniers du mouvement social d’Al-Hoceïma et l’arrêt des poursuites à leur encontre ;
  • une réponse aux revendications du mouvement social et pacifique du Rif, et l’arrêt de ses stigmatisation, criminalisation et répression.

Voir article de Lénaïg Bredoux de « Médiapart », qui a suivi le voyage d’Emmanuel Macron au Maroc.

https://www.mediapart.fr/journal/international/150617/macron-apporte-son-soutien-un-roi-du-maroc-affaibli?utm_source=article_offert&utm_medium=email&utm_campaign=TRANSAC

Amicalement,
Tewfik Allal (manifeste chez manifeste.org)
Mouhieddine Cherbib (mouhieddinecherbib chez gmail.com)
Abdallah Zniber (abdallah.zniber chez wanadoo.fr)

— 
Cherbib Mouhieddine
0033650520416
0021623021802

Lettre cosignée par le MRAP