Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples

Accueil > Activités > Soutenons le mouvement de solidarité qui se développe avec les réfugiés et (...)

Soutenons le mouvement de solidarité qui se développe avec les réfugiés et autres migrants et ne laissons pas un Etat qui n’assume pas ses responsabilités s’y attaquer ! Pour en finir avec le « délit de solidarité » Rassemblement à Strasbourg place Kléber le 9 février à 16h30

mardi 7 février 2017

Manifeste signé nationalement par de nombreuses organisations dont le MRAP :
"La solidarité, plus que jamais un délit ?"

http://www.ldh-france.org/en-finir-delit-solidarite/

A Strasbourg

Pour en finir avec le « délit de solidarité »

Procès d’habitants de la vallée de la Roya « coupables » d’être venus en aide à des réfugié⋅e⋅s, avec la menace de lourdes sanctions.
Dans le cadre de la journée d’action nationale le jeudi 9 février 2017,
nous appelons les démocrates et antiracistes strasbourgeois à un

Rassemblement place Kléber jeudi 9 février 2017 - 16h30

Comité de vigilance de Justice & Libertés

Premiers signataires locaux :
Comité de vigilance de Justice & Libertés - AMD (Amis du Monde Diplomatique) - APK (Amis du Peuple Kurde) - ASTU (Actions Citoyennes Interculturelles) - CIMADE - CJACP (Collectif Judéo Arabe et Citoyen pour la Palestine) - Comprendre & S’engager - FSU 67 - LDH - MRAP (Comité local) - PCF (Parti Communiste Français) - PG (Parti de Gauche) - SNES FSU - Théâtre du Potimarron - UJFP (Union Juive Française pour la Paix) -
Voir ci-dessous la liste tenue à jour :
http://collectifjusticeetlibertes.blogspot.fr/2017/01/appel-au-rassemblement-pour-en-finir.html

Venez nombreux pour affirmer que la solidarité avec les personnes vulnérables a besoin d’être développée et non bâillonnée !

Lettre ouverte adressée par le Syndicat de la magistrature au Procureur de Nice à la suite des poursuites engagées contre des citoyens solidaires de la vallée de la Roya

Monsieur le procureur de la République,
Le ressort du tribunal de Nice voit arriver par la frontière italienne des hommes, des femmes et des enfants fuyant leurs pays en guerre ou en crise grave. Ils sont, comme en témoignent les membres de Médecins du Monde présents sur place, particulièrement vulnérables, exposés à de sérieux dangers, leur état de santé étant extrêmement préoccupant. A défaut de dispositif d’accueil organisé par l’Etat, des citoyens leur portent assistance par humanité.
Ils sont protégés par la loi : l’article L. 622-4 du code de l’entrée et du séjour des étrangers et du droit d’asile écarte la possibilité de poursuites pour aide au séjour irrégulier en accordant l’immunité aux aidants cherchant à « assurer des conditions de vie dignes et décentes » ou « à préserver la dignité ou l’intégrité physique » des étrangers en situation irrégulière, dès lors qu’ils n’ont reçu aucune contrepartie directe ou indirecte.
Pourtant, plusieurs d’entre eux ont été traduits devant le tribunal correctionnel de Nice…

http://www.syndicat-magistrature.org/Solidarite-dans-la-vallee-de-la.html

form pet message commentaire